* Les paysages-état d'âme de Terri Loewenthal à l'exposition de la galerie Hug

Galerie Catherine et André Hug
Jusqu'au 19 décembre 2020

  • Terri Loewenthal, Psychscape 12 (Whale Peak, CA), 2018
  • Terri Loewenthal, Psychscape 193 (Messenger Mountain, CA), 2020
  • Terri Loewenthal, Psychscape 809, 2017

 

3

On connaissait le « paysage-état d’âme » des romantiques, un thème littéraire où l’environnement naturel s’imprègne des humeurs d’un esprit. Ici, la photographe américaine Terri Loewenthal s’inspire de cette atmosphère teintée avec sa série Psychscapes, mêlant les espaces de la terre et du ciel à sa vision psychologique. Autant de clichés à la chambre qui sont réalisés à l’aide d’optiques spécifiquement conçues par l’artiste pour constituer des paysages complexes et évocateurs aux couleurs psychédéliques. En plongeant dans ces montagnes violettes, ces arbres bleus et ces ciels orangés, on pénètre dans des lieux tout aussi familiers que sauvages : une véritable traversée dans les profondeurs de l’âme, qui porte une réflexion sur l’influence de nos perceptions sur le réel. « Quand j’ai eu l’idée de ces images, j’ai pu changer les couleurs du monde naturel dans mon esprit. L’eau était rose et les feuilles étaient bleues ». Influencée par la peinture et sa capacité à métamorphoser le monde, l’artiste désire tout autant créer des univers à l’inquiétante étrangeté, à la fois sublimes et effrayants. Des images qui aident à préserver la beauté d’une nature indisciplinée et que l’homme menace aujourd’hui de faire disparaître... Mais alors, tout cela n’est-il plus qu’un rêve ?