Musée Courbet
Musée Courbet

Le peintre et le poète : Moreau et La Fontaine dans l'exposition du Musée Gustave Moreau

Musée national Gustave Moreau
Du 27 octobre 2021 au 28 février 2022

  • Gustave Moreau, Le Dragon à plusieurs tetes et le Dragon à plusieurs queues, 1879-1881
  • Gustave Moreau, Le renard et les raisins, 1881-1884
  • Gustave Moreau, Le Chêne et le Roseau
  • Gustave Moreau, Le rat des villes et le rat des champs, 1879
  • Gustave Moreau, Le Savetier et le Financier, 1879-1881
  • Gustave Moreau, Les grenouilles qui demandent un roi, 1881

 

6

Les fables de La Fontaine donnent la réplique à la peinture dans une magnifique exposition au musée Gustave Moreau.

Nombreuses furent les générations d’écoliers qui les apprirent par cœur et les récitèrent sous le regard tantôt sévère, tantôt encourageant, du professeur. « La Cigale et la Fourmi », « Le Corbeau et le Renard », « Le Loup et l’Agneau » : ces apologues célèbres que nous contaient parents et enseignants bercent encore ces souvenirs d’un autre temps. Les Fables de La Fontaine ne sont-elles pas, après tout, par excellence, ce qui de la littérature peut être connu avant même que l’on ne sache lire ? Cette œuvre réussit entre toutes le pari contradictoire de lier l’approche délectable de la lecture enfantine et celle, autrement plus savante, de l’érudit qui seul porte sa compréhension au-delà de son évidence immédiate. Celui qui « se servait des animaux pour instruire les hommes » nous dévoile d’un rire complice ces choses si évidentes, tout en nous donnant l’impression, pourtant, de ne les avoir jamais vues. Serait-ce là ce qui conduisit Antony Roux (1833-1913), riche collectionneur et lecteur frénétique du grand moraliste à com-mander à Gustave Moreau, qu’il rencontre à Paris en 1879 par l’entremise Jules-Élie Delaunay, quelques aquarelles pour le recueil illustré qu’il souhaite publier ? L’entente entre les deux hommes, nous dit l’histoire, fut immédiate et la pierre angulaire de ce vaste projet, rapidement établie. Le peintre se met aussitôt à l’ouvrage. Visiteur inlassable du Louvre, de la Bibliothèque nationale et du Muséum national d’Histoire naturelle, Moreau étudie avec une minutie et une assiduité infatigables les vastes collections de ce dernier, haut lieu où demeure en maître le règne animal, pour y étudier l’anatomie de ces lions rugissants et de ces oiseaux exotiques figés dans leur grâce éternelle. Entre 1879 et 1884, ce sont plus de soixante dessins que Moreau fait parvenir à son commanditaire et que celui-ci présente au public en 1886 et 1906, avant de rejoindre des collections privées pour ne resurgir qu’un siècle plus tard dans cette exposition. L’un était peintre, l’autre, poète : retour délicieux dans cet univers à mi-chemin entre le songe et la fascination, entre le livre et le tableau, dans le monde de ceux qui de-vinrent les génies de l’enchantement.

Le saviez-vous ?

Véritable bijou d’architecture niché au cœur de la Nouvelle-Athènes, petit bout du IXe arrondissement prisé par les artistes romantiques du XIXe siècle, le musée Gustave Moreau regorge de trésors. En 1895, le peintre décide de transformer sa maison en musée en vue de le léguer à l’État : ainsi, le style provincial des appartements du rez-de-chaussée et du 1er étage, où sont accrochés portraits de famille et toiles de ses amis (comme Edgar Degas), est resté dans son jus. Aux 2e et 3e étages, vous découvrirez les immenses ateliers de Moreau où sont exposées ses plus grandes œuvres et où sont notamment conservés près de 5000 dessins, rangés dans des armoires et placards à volets pivotants que vous aurez grand plaisir à ouvrir ! Le tout enfin couronné par le somptueux escalier en colimaçon du grand atelier, qui vaut à lui seul le détour.


Vous aimerez aussi…

Burchartz 1646.2001 , 5/30/06, 10:33 AM,  8C, 5647x7244 (90+593), 100%, Default Setting,   1/8 s, R53.3, G25.0, B32.1  HMI   ISO-356 
PHOTO>Thomas Griesel   Betterlight Super 6K-2
  • Photo
  • Contemporain

La collection photographique de Thomas Walther, chefs-d'œuvre du MoMa au Jeu de Paume

Jeu de Paume
Du 13 septembre 2021 au 30 janvier 2022

Le Jeu de Paume présente les photographies de Berenice Abbott, Karl Blossfeldt, Claude Cahun, El Lissitzky, Edward Weston et André Kertész dans un ensemble tiré des collections de Thomas Walther léguées au MoMA. L'exposition retrace ainsi l’invention de la modernité en photographie entre 1909 et 1949.

Monet, Le Bassin aux nymphéas, 1899
  • Incontournable

La lumineuse exposition Décorations impressionnistes à Orsay

Musée d'Orsay
Prochainement

Le Musée d'Orsay présente l'exposition Décorations impressionnistes et met à l'honneur Monet, Pissarro ou Degas qui délaissent les grandes scènes de genre pour s’adonner à des œuvres dénuées de significations, conçues pour décorer les demeures de collectionneurs et d’artistes de l’époque.

Seurat Georges (1859-1891). Paris, musée d'Orsay. RF2511.
  • Incontournable

Le Musée d'Orsay célèbre les collections de Signac

Musée d'Orsay
Du 12 octobre 2021 au 13 février 2022

De Signac, on connaît la science du divisionnisme, les toiles à la palette multicolore et aux points minutieusement juxtaposés. Mais le peintre était tout autant un grand collectionneur,…

3- Linda McCartney (1941-1998), Les Beatles chez Brian Epstein, 1967 (Révolutions 1966-70 La Villette)
  • Mode
  • Photo

Venez faire la révolution à l'exposition 1966-1970 de la Villette

GRANDE HALLE DE LA VILLETTE
Reporté

Voilà plusieurs mois qu’un vent de contestation souffle à la surface du globe, aboutissement d’une révolution qui se prépare depuis le milieu des années 1960.


Musée Courbet