Cité du Vin
Cité du Vin

La dynastie des peintres Rouart exposée au Petit Palais

Petit Palais
Jusqu'au 10 octobre 2021

  • Augustin Rouart, Adolescent sur la plage (1943)
  • Augustin Rouart, Le Nageur (1943)
  • Augustin Rouart, Lagrimas y Penas (1943)
  • Augustin Rouart, Autoportrait au pinceau (1944)
  • Augustin Rouart, Portrait au gilet rouge (1948)
  • Augustin Rouart, Cinq têtes d'enfant endormi (1948)
  • Augustin Rouart, Jonquille Narcisses (1954)
  • Edgar Degas, Madame Alexis Rouart et ses enfants (1905)
  • Berthe Morisot, La fleur aux cheveux (1893)

 

9

Dans la famille Rouart, je demande le fils, Jean-Marie, membre de l’Académie française, qui a légué au Petit Palais un trésor familial des plus intimes. Enrichi par les générations de peintres et de mécènes, ce fonds exceptionnel est aujourd’hui rendu public. Il vient compléter d’anciennes acquisitions de prestige liées de près ou de très près au destin des Rouart : toiles de Berthe Morisot, Edgar Degas et Auguste Renoir, dévoilées à l’occasion. Mais l’exposition met l’accent sur une autre figure, centrale et pourtant peu connue, celle d’Augustin Rouart. Père de l’académicien et peintre affranchi de toute doctrine, le voilà couronné Roi des Rouart le temps d’une rétrospective… Et à juste titre ! Comment avons-nous pu passer à côté de ce coup de pinceau si appliqué, de cette palette cotonneuse, de ces visages insondables ? De l’impressionnisme au réalisme magique, déambulez entre rêves et souvenirs – ici un pastel de Maurice Denis, là une peinture de l’emblématique hôtel particulier de la rue de Lisbonne… Sous un voile de silence, les membres de la famille se suivent, des portraits posés aux instants volés. Des regards du passé, aux secrets bien gardés, qui nous donnent à saisir l’identité artistique d’une dynastie romanesque.



Cité du Vin