Musée Courbet
Musée Courbet

Les bouleversantes sculptures de bronze de Marc Petit exposées à l'Abbaye d'Auberive

Abbaye d'Auberive
Jusqu'au 26 septembre 2021

  • Le Bouquet d'Etoiles (détail)
  • Vue de l'exposition Marc Petit
  • Vue de l'exposition Marc Petit
  • Marc Petit, Celle qui reste
  • Marc Petit, Gargouille
  • Marc Petit, Le roseau
  • Marc Petit, Le songe
  • Vue de l'exposition Marc Petit (2)
  • Vue de l'exposition Marc Petit

 

9

D’où viennent ces corps aux traits élancés, aux visages apatrides et aux courbes déliquescentes ? Qui sont ces êtres à mi-chemin entre la vie et la mort, entre la vitalité du mouvement et un passé immémorial, entre le profane et le sacré ? Une inquiétante étrangeté émane de ces sculptures de bronze qui investissent l’écrin de verdure et les espaces d’exposition de l’abbaye cistercienne d’Auberive, fondée au XIIe siècle. Car il y a quelque chose d’anormalement familier dans ces figures rugueuses et coulantes, comme usées par le temps, dont l’altérité apparemment radicale semble pourtant dissimuler une certaine intimité. Ces œuvres déconcertantes, qui nous renvoient sensiblement à notre propre finitude, sont le fruit de l’imagination de Marc Petit, artiste génialement précoce : il réalise ses premières sculptures à l’âge de 14 ans et présentera sa première exposition personnelle dix ans plus tard – constituant, au fil des années, un impressionnant corpus de sculptures et de dessins reliés par ce même élan créateur, entièrement tourné vers la vie et les fondements de l’existence humaine. Dix ans après une première rétrospective à l’abbaye, Marc Petit dévoile une nouvelle série de créations, au sein d’une exposition riche de 280 sculptures et près de 150 dessins. À mesure que le bronze décharné nous présente au vide et nous ramène à notre condition d’être mortel, se dégage finalement une forme de tendresse, liée précisément à cette première impression de révulsion ou d’angoisse qui nous met face à une part de nous-mêmes que nous ne voulions pas voir et qui pourtant nous définit. Il semble toujours manquer quelque chose - ici, un membre, là, une partie du corps aux contours incertains, ou ailleurs, un trou béant – à ces êtres mystérieux, sans âge, sans nom et dont le genre demeure un point aveugle. Après tout, peut-être est-ce là l’apanage de l’artiste que de pouvoir donner voix à l’invisible et donner corps à l’indicible. Si Marc Petit ne part d’aucun modèle en particulier, c’est qu’il cherche moins à incarner des individus de chair et d’os qu’à insuffler à la matière un spectre d’émotions, d’affects, de pleurs et de douleurs, comme une affirmation joyeuse des puissances de la vie.

  • Marc Petit, Le cercle bleu

 

1

Focus sur... 

Fondée en 1135, l’Abbaye d’Auberive nous accueille dans un écrin de verdure de 6,5 hectares peuplé d’arbres fruitiers. L’abbaye a connu maints destins : vendue comme bien national à la Révolution, elle sera notamment transformée au XIXe siècle en prison pour femmes où sera détenue Louise Michel, figure emblématique de la Commune de Paris, pendant près de deux ans, avant d’être déportée au bagne de Nouvelle-Calédonie. Un lieu chargé d’histoire et d’émotion.

ABBAYE D’AUBERIVE
Jusqu’au 26 septembre 2021
1 place de l’abbaye, 52160 Auberive


Vous aimerez aussi…

© Marielle Paul
  • Contemporain

Les Sisyphe(s) heureux Marielle Paul et Régis Perray, exposés Musée Joseph Déchelette

Musée Joseph Déchelette
Du 30 juin au 12 octobre 2021

Le Musée Joseph Déchelette confie cet été ses espaces à deux « Sisyphe(s) heureux », Marielle Paul et Régis Perray. Les deux artistes confirmés, aux créations diamétralement opposées, partagent l’amour du geste, parfois répétitif, et le goût de l’effort constant.

Arcimboldo Giuseppe (vers 1527-1593). Paris, musée du Louvre. RF1964-32.
  • Classique
  • Incontournable

Exposition : rendez-vous face à Arcimboldo au Centre Pompidou-Metz

Centre Pompidou-Metz
Du 29 mai au 22 novembre 2021

Les célèbres saisons d’Arcimboldo nous viennent en tête comme une madeleine de Proust. Mais que connaît-on réellement de ce peintre italien qui fascine les artistes depuis le XVIe siècle ? Cette exposition retrace l’ensemble de son oeuvre.

exposition-Afrique en couleurs-Masque guèlèdé, hyène - 20e siècle, Bénin, culture nago-yorouba Bois peint Collection Denise et Michel Meynet photographie Olivier Garcin - musée des Confluences
  • Sculpture

Découvrez l'Afrique en couleurs dans la très belle exposition du musée des Confluences

Musée des Confluences
Du 19 mai au 22 août 2021

Dans cette nouvelle exposition, le Musée des Confluences apporte un nouvel éclairage sur l'emploi de la couleur dans les arts du continent africain et la couleur.

Exposition Déjà Vu, MAMC St-Etienne, 10-KRAMER
  • Incontournable

Le design célébré dans l'exposition Déja Vu au MAMC de Saint-Etienne

MAMC Saint-Etienne
Du 19 mai au 22 août 2021

Avec une sélection de 300 œuvres issues des collections du musée, l'exposition interroge le design domestique et invite à porter un nouveau regard sur ces créations en tout genre qui peuplent nos intérieurs depuis la moitié du XXe siècle.


Musée Courbet