Musée de la Vie romantique
Musée de la Vie romantique

Lovis Corinth, une exposition gratuite à fleur de peau à la Galerie Karsten Greve

Galerie Karsten Greve
Du 29 janvier au 21 mai 2022

  • Lovis Corinth, Chrysenthèmes en carafe, 1918
  • Lovis Corinth, Chrysenthèmes en carafe, détail, 1918
  • Lovis Corinth, Fleurs dans un vase, 1923
  • Lovis Corinth, Lilas dans un verre, 1923
  • Lovis Corinth, Lilas dans un verre, détail, 1923
  •  Lovis Corinth, Roses de l'enfer, 1915
  • Lovis Corinth, Roses de l'enfer, détail, 1915
  • Lovis Corinth, Autoportrait à Walchensee, 1922

 

8

Lovis Corinth se dévoile dans une exposition gratuite, fleurie et poétique, retour sur les dernières années de sa carrière, et de sa vite. Un moment de douceur, de beauté et de nostalgie, à découvrir d'urgence à la Galerie Karsten Greve.

« L’art véritable, c’est pratiquer l’irréel. Le pompon ! » Grâce à cette simple phrase, écrite dans son journal en 1925, quelques mois seulement avant sa mort, Corinth résume parfaitement sa pratique de la peinture. Pour l’artiste, la mimésis importe peu, tant que l’œuvre reflète les états de l’âme. Une philosophie qui se solde par une liberté enivrante du geste et de la couleur, et une production entre Expressionnisme et Impressionnisme, qui fusionne les courants dans un kaléidoscope d’inspirations. Ses natures mortes, qui témoignent à la fois d’une virtuosité du geste, et d’une frénésie florale, en attestent. Ici, le peintre joue constamment avec les frontières, oscillant sans cesse entre figuration et abstraction, entre tradition picturale et modernité. Plus qu’une représentation réaliste, ses fleurs en tout genre sont le reflet d’une émotion brute. Mues par une énergie vitale, les plantes prennent alors vie sous nos yeux ébahis. Le peintre réussit même l’exploit de nous suggérer le parfum des lilas, des roses, ou des anémones, qui débordent du cadre pour nous entraîner en dehors de l’espace du tableau. À travers onze œuvres captivantes, redécouvrez la période tardive de cet artiste virtuose et visionnaire, roi de la nature morte, rendu à la vie le temps d’une exposition.


Vous aimerez aussi…

Exposition-jesper christiansen-maison du danemark-Op Alle De Ting (Martin A. Hansens cykeltur),2019 - 2020
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition gratuite Jesper Christiansen à la Maison du Danemark : Temps, peintures et nota bene

Le Bicolore- Maison du Danemark
Jusqu'au 31 juillet 2022

Dans cette nouvelle exposition, le peintre Jesper Christiansen enchante Le Bicolore, la plateforme d’art contemporain de la Maison du Danemark.

Groupe of Captain women
showing their decorated textiles
at the funeral ceremonies
in the Asindoopo village.In the middle Captain Alele Amoida, «Booko de» ( the
day before the burial), Saamaka
territory, Surinam.

They wear skirts held by a
kind of scarf (folded into a
triangle shape) with embroidered
texts in tribute to the
deceased. Women’s textile
arts, produced as exchange
gifts for a husband or lover
or for special events such as
a burial, have transformed
greatly as access to trade
cotton from the coast has
increased. Trends in fashion
change quickly, utilizing elaborate
embroidery, appliqué,
and patchwork, with women
freely borrowing from others
while making it their own.
  • Gratuit
  • Ethnique

Marronnage à la Maison de l'Amérique Latine : L'art de la liberté

Maison de l'Amérique Latine
Jusqu'au 24 septembre 2022

Dans l'exposition Marronnage, la Maison de l’Amérique latine a souhaité mettre en lumière une métaphore puissante, chargée d’une soif de liberté et d’un désir de lueur nouvelle en contant l’histoire artistique de peuples d’origine africaine, transportés de force en Amérique du Sud.

Exposition Regards à la Maison Victor Hugo à Paris - Charles-Frédéric Lauth, La salle manger de George Sand à Nohant
  • Gratuit
  • Classique

Exposition Regards : la Maison Victor Hugo vous invite gratuitement à ouvrir l’œil

Maison Victor Hugo
Jusqu'au 19 juin 2022

Jusqu'au 19 juin, découvrez entre les murs de la Maison Victor Hugo une splendide exposition, baptisée Regards, qui vous incitera sans aucun doute à ouvrir l'œil !

Vue de l'exposition Plongée en Eaux Troubles à Fluctuart Paris - (c) Arts in the City (30)
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition Plongée en eaux troubles : Fluctuart mêle le street-art et la faune aquatique dans une expo gratuite

Fluctuart
Jusqu'au 16 juin 2022

Le temps d'une exposition à la surface de l'eau baptisée Plongée en eaux troubles, Fluctuart propose de découvrir gratuitement des oeuvres mêlant street-art et installations contemporaines, qui dépeignent la faune subaquatique de la Seine. Un moment hors du temps et de l'espace entre les murs d'un espace créatif !


Musée de la Vie romantique