MUDO - André Metthey
MUDO - André Metthey

Exposition Réclamer la terre au Palais de Tokyo: l'usage de la matière brute

Palais de Tokyo
Jusqu'au 4 septembre 2022

  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition
  • Vue de l'exposition, Sporal, Mimosa Echard
  • Vue de l'exposition, Sporal, Mimosa Echard
  • Vue de l'exposition, Les aubes chimériques, Eva Medin
  • Vue de l'exposition, Les aubes chimériques, Eva Medin
  • Vue de l'exposition, Couper le vent en trois
  • Vue de l'exposition, Couper le vent en trois
  • Vue de l'exposition, Couper le vent en trois
  • Vue de l'exposition, Laura Henno, Ge ouryao ! Pourquoi t’as peur !
  • Vue de l'exposition, Laura Henno, Ge ouryao ! Pourquoi t’as peur !
  • Vue du Palais de Tokyo
  • Vue du Palais de Tokyo

 

33

Le temps d’une exposition, le Palais de Tokyo nous invite à repenser notre rapport à la terre. En réunissant une douzaine d’artistes de tous les continents, l’institution parisienne développe une réflexion écologique, féministe et sociale, ancrée dans notre époque. Ici, les matériaux « naturels » sont mis à l’honneur. Bois, pierre, coquillages et plantes deviennent de véritables objets d’arts, porteurs d’un message, irréductibles à leur simple matérialité. Grâce à différents procédés, les artistes développent de nouvelles connexions avec le vivant et l’environnement. Ainsi, les photographies d’Asinnaja interrogent les liens entre le corps et la terre, créant un parallèle entre le mouvement naturel et celui créé de toute pièce par l’homme. Les peintures de Judy Watson mettent en avant les racines et la transmission des récits et savoirs autochtones, grâce à un imaginaire de l’arbre très développé. De son côté, Megan Cope dénonce avec force l’extractivisme grâce à des compositions tout en finesse et en subtilité. Une exposition qui prône un retour nécessaire à l’essentiel pour ressentir et soutenir une nature changée, et surtout promouvoir l’importance du
savoir : savoir-penser, savoir-faire, mais aussi savoir-être au sein d’un monde en détresse.

  • Vue d’exposition, « Judy Watson », IKON Gallery, Birmingham, 2020
  • Judy Watson, Memory scar, cotton tree leaf, grass, brachychiton Illawarra flame tree pods, 2020
  • Karrabing Film Collective, The Mermaids, or Aiden in Wonderland, 2013
  • Karrabing Film Collective, The Family, 2021
  • Abbas Akhavan, Study for a Monument, 2013 (détail)
  • Abbas Akhavan, Study for a Monument, 2013,
  • asinnajaq, Rock Piece (Ahuriri Edition), 2018
  • asinnajaq, Rock Piece (Ahuriri Edition), 2018
  • Huma Bhabha, Receiver, 2019
  • Huma Bhabha, The Past is a Foreign Country, 2019,
  • Sebastián Calfuqueo Aliste, Kowkülen (Liquid Being), 2020,
  • Sebastián Calfuqueo Aliste, Kowkülen (Liquid Being), 2020,
  • Megan Cope, Untitled (Death Song), 2020 (détail)
  • Megan Cope, Untitled (Death Song), 2020
  • Dale Harding, Wall Composition in Bimbird and Reckitt’s Blue, 2018
  • Dale Harding, Site Surveys / International Standard, 2019
  • Kate Newby, I can’t nail the days down, 2018
  • Kate Newby, I love you poems, 2018-2019
  • Solange Pessoa, Cathedral, 1990 – 2003
  • Solange Pessoa, Invenção de origem, 2019
  • Tabita Rezaire, Peaceful Warrior, 2015
  • Tabita Rezaire, Deep Down Tidal, 2017
  • Thu Van Tran, Novel Without a Title, 2019
  • Thu Van Tran, Pénétrable – Allégorie du geste et de la retenue, 2019

 

24


Vous aimerez aussi…

Vue de l'exposition Shirley Jaffe une Américaine à Paris au Centre Pompidou (10)
  • Dossier
  • Contemporain

Exposition Shirley Jaffe : l'abstraction et la couleur exposées au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Jusqu'au 29 août 2022

Cette exposition présente l'œuvre colorée, géométrique et abstraite de l'artiste américaine Shirley Jaffe qui est reconnaissable entre toutes tant elle est unique, et est désormais à découvrir au cœur du Centre Pompidou dans Une Américaine à Paris, une rétrospective unique et amplement méritée.

Exposition Algérie mon amour, Institut du Monde arabe, Paris - BAYA, Les Rideaux jaunes, 1947. ... Musée IMA AC 95-01
  • Vidéo
  • Contemporain

 Exposition Algérie mon Amour : les artistes de la fraternité réunis à l'Institut du monde arabe

Institut du Monde Arabe
Du 18 mars au 31 juillet 2022

Découvrez Algérie mon Amour, la nouvelle exposition de l'Institut du monde arabe qui réunit les univers de dix-huit artistes algériens de cœur, de naissance ou d’adoption, autour de leur attachement à ce pays.

Vue de l'exposition de Simon Hantaï à la Fondation Louis Vuitton de Paris (1)
  • Vidéo
  • Incontournable

 Exposition Simon Hantaï : la Fondation Vuitton nous offre une flamboyante rétrospective

Fondation Louis Vuitton
Jusqu'au 29 août 2022

La célébrissime Fondation Louis Vuitton orchestre une splendide exposition, célébration démesurée en l'honneur du 100e anniversaire de la naissance de Simon Hantaï, ce peintre franco-hongrois devenu l'une des figures magistrales de l'abstraction.

Exposition Jean Painlevé Les pieds dans l'eau au Jeu de Paume Paris (13) - Anémone de mer
  • Photo
  • Contemporain

Exposition Jean Painlevé : le Jeu de Paume présente le monde aquatique de l'artiste

Jeu de Paume
Jusqu'au 18 septembre 2022

Le Jeu de Paume nous plonge dans le monde atypique et aquatique de Jean Painlevé à travers une splendide exposition, Les pieds dans l'eau, qui dévoile les visages de ce photographe, réalisateur et auteur d’une œuvre documentaire souvent politique, mais fascinante.


MUDO - André Metthey