Exposition Tatiana Trouvé : la Galerie Gagosian présente cette artiste complexe et multiple

Galerie Gagosian, Castiglione
Jusqu'au 3 septembre 2022

  • Studio de Tatiana Trouvé à Montreuil, 2021
  • Tatiana Trouvé installation view, 2022
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022, détail
  • Tatiana Trouvé, Notes on Sculpture, 2022
  • Tatiana Trouvé, The Guardian, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, The Guardian, 2022, detail
  • Tatiana Trouvé, The Guardian, 2022

 

12

Le temps qui passe est un sujet qui divise déjà scientifiques et philosophes depuis des années. Mais qu’en est-il des objets ? C’est la question à laquelle tente de répondre Tatiana Trouvé depuis plus de 25 ans, redéfinissant notre rapport au temps et à l’espace avec ses œuvres monumentales. Dans la veine des artistes contemporains les plus reconnus, l’artiste chamboule nos environnements et se joue avec habileté de nos perceptions, métamorphosant les espaces de la galerie en véritables paysages, pour questionner l’écoulement du temps qui passe et la relation entre la mémoire et la matière. Résultat de l’imagination foisonnante de l’artiste, l’exposition nous immerge dans des environnements à mi-chemin entre rêve et réalité, nous entraînant dans un univers à la frontière du réel, qui bouscule nos repères physiques et psychologiques. À travers des sculptures grandioses et des installations magistrales, Tatiana Trouvé est la créatrice de royaumes en trois dimensions impressionnants de détails et de pertinence. Oniriques, poétiques et toujours sensationnelles, ses œuvres visent à désorienter le spectateur en figeant le vivant et en altérant les échelles et les espaces. Chez l’artiste, dont le travail fait également l’objet d’une rétrospective au Centre Pompidou, les arbres sont inertes et le minéral prend vie.

Plus d'informations ici

Vous aimerez aussi…

Exposition oral texte - fondation pernod ricard
  • Contemporain
  • Insolite

Exposition Oral texte à la Fondation Pernod Ricard, quand l'expression devient objet

Fondation Pernod Ricard
Jusqu'au 23 juillet 2022

En revenant sur les origines du langage articulé, cette exposition baptisée Oral Texte détourne subtilement à la Fondation Pernod Ricard les fondements classiques de l’exposition, mettant le son ... en images !

Exposition ORLAN Les femmes qui pleurent sont en colère au Musée Picasso, vue de l'exposition gratuite Paris 2022 (1)
  • Gratuit
  • Incontournable

Exposition d'ORLAN au Musée Picasso : les couleurs sur les visages de femmes en colère

Musée Picasso
Jusqu'au 4 septembre 2022

Dans cette exposition au musée Picasso baptisée Les femmes qui pleurent sont en colère, ORLAN s’empare de quelques peintures et dessins signés de Picasso représentant les victimes de la guerre civile espagnole pour y dénoncer les violences faites aux femmes.

Exposition Mark Ryden Anima Animals à la Galerie Perrotin Paris - Mark Ryden, Red Siren (#156), 2021
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition Mark Ryden : la Galerie Perrotin nous plonge dans la noirceur dans Anima Animals

Galerie Perrotin - Matignon
Jusqu'au 30 juillet 2022

Du 19 mai au 30 juillet, la célèbre galerie Perrotin vous convie à une plongée sans précédent dans l'univers hallucinant de Mark Ryden, cet artiste américain singulier qui fait désormais l'objet d'une exposition envoutante, Anima Animals, sur le sol parisien.

exposition Alexandra Bircken de A a Z, CRAC Occitanie -bircken_RSV4_HD
  • Contemporain
  • Gratuit

L'univers d'Alexandra Bircken de A à Z dans la nouvelle exposition gratuite du CRAC Occitanie

CRAC Occitanie
Jusqu'au 22 mai 2022

Entre les murs du CRAC Occitanie (Centre Régional d’Art Contemporain), l’artiste allemande dévoile son rapport humain aux machines, un lien toujours présent, souvent plutôt trouble. Dans une mise en scène baptisée "A-Z", qui s’apparente presque à une grande autopsie, Alexandra Bircken sectionne, sépare, pour mieux recomposer...