Renato d’Agostin - 7439

Jusqu’au 9 septembre 2017 - 
Galerie Thierry Bigaignon //

 

5

On the road again

L’image que l’on se fait du road trip américain est bien souvent caricaturale. De grandes étendues de désert de part et d’autre du capot, des lignes droites à n’en plus finir, un ancien panneau « route 66 » nous indiquant que nous sommes bien sur les traces d’un pèlerinage qui n’est plus, le tout baignant dans une atmosphère solaire, voire étouffante. Quand l’artiste italien Renato d’Agostin décide de prendre la route le menant de New York à Los Angeles, c’est bien cet univers qui nous vient naturellement à l’esprit. Erreur. Le périple de ce photographe ne ressemble en rien à ce que l’on a pu connaître auparavant du road trip. Les 7439 miles qu’il a parcourus sont empreints d’une esthétique bien particulière, propre à l’artiste, soutenue par l’utilisation de l’argentique en noir et blanc. De motel en motel, il transforme ses chambres en véritables chambres noires. On est pourtant loin d’une image rétro à la Robert Frank, mais bien dans une dynamique ultra contemporaine, abstraite et parfois surréaliste. Les routes qu’il photographie nous ouvrent la voie vers un imaginaire autre.  Il fait de l’asphalte le sujet principal et naître du macadam la lumière. Passionné par le grain de la vie urbaine, il sait capter les éléments que nous ne percevons pas. On découvre l’Amérique sous un nouveau jour, qui tient d’ailleurs plutôt de la rêverie, d’une autre réalité, et réinvente la relation entre l’Homme, l’espace et la matière.

The journey of this photographer is not like anything we ever saw in a road trip before. The 7439 miles he has traveled are immortalized by a very special aesthetic, specific to the artist, carried out by the use of black and white film.

Galerie Thierry Bigaignon
Jusqu’au 9 septembre 2017
Hôtel de Retz, Bâtiment A, 9 rue Charlot, 75003 – M° Saint-Sébastien-Froissart (8)
Du mar. au sam. de 12h à 19h
Fermé le dim. et lun.
Entrée libre


Vous aimerez aussi…

NICARAGUA. Esteli. 1979. Sandinistas at the walls of the Esteli National Guard headquarters.
  • Photo
  • Contemporain

Exposition Femmes photographes de guerre au musée de la Libération de Paris

Musée de la libération de Paris
Jusqu'au 31 décembre 2022

À l’aide de plus de 80 photographies, l’exposition du musée de la libération de Paris interroge la spécificité du regard des femmes photographes de guerre sur les combats armés.

Exposition Paul de Cordon Galerie de l'Instant, La loge des clowns, Ringling Bros, Barnum and Bailey Circus, Lille, 1963 © PAUL DE CORDON - LA GALERIE DE L’INSTANT (4)
  • Photo
  • Incontournable

Exposition Paul de Cordon : entrez chez Monsieur Loyal à la Galerie de l'Instant

Galerie de l'Instant
Jusqu'au 6 décembre 2022

Paul de Cordon, réputé pour ses clichés portant sur le monde du cirque et ses folies bénéficie d'une rétrospective inédite à la Galerie de l'Instant.

Exposition Anima - Laurent Grasso x College des Bernardins - Laurent Grasso, Anima film HR (in progress) © Laurent Grasso ADAGP, Paris, 2022 (4)
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition Anima : Laurent Grasso enchante le Collège des Bernardins

Collège des Bernardins
Jusqu'au 18 février 2023

Avec l'exposition Anima, Laurent Grasso investit le Collège des Bernardins d'une installation saisissante et mystique, nous conviant à voyage hypnotique.

Exposition Miro, l'essence des choses passées et présentes - BAM Mons (10)
  • Incontournable
  • Contemporain

Exposition Joan Miró en images : le BAM Mons consacre l'artiste catalan dans une rétrospective haute en couleur

BAM Mons
Jusqu'au 8 janvier 2023

Avec son exposition Joan Miró, l'essence des choses passées et présentes, le musée des Beaux-Arts de Mons explore les rêves en couleurs de l’artiste catalan.