Joan Miró

Du 3 octobre 2018 au 4 février 2019 -
Grand Palais //

 

40

« Les gens comprendront de mieux en mieux que j’ouvrais des portes sur un autre avenir, contre toutes les idées fausses, tous les fanatismes ». L’artiste Joan Miró possédait-il, en plus d’un talent incontestable, des dons de devin ? Cette déclaration semble annoncer à merveille la belle rétrospective du Grand Palais, qui promet l’accrochage de plus de 150 œuvres. Cela faisait près de 15 ans que le catalan n’avait pas été autant mis en lumière. Pour reprendre à nouveau ses propos, « Il me faut un point de départ, ne serait-ce qu’un grain de poussière ou un éclat de lumière. Cette forme me procure une série de choses, une chose faisant naître une autre chose. Ainsi un bout de fil peut-il me déclencher un monde. » Ici, ce sont des prêts exceptionnels qui déclenchent un événement sans précédent : les œuvres surréalistes se succèdent, sur lesquelles le bleu turquoise et les couleurs primaires se détachent avidement, en des dessins anthropomorphes à la limite du naïf. Pourtant, loin de Miró l’idée de simplicité ou d’innocence. Le peintre semblait même avoir un sacré caractère, lui qui côtoyait les plus grands surréalistes, de Max Ernst à Paul Eluard, sans pour autant les comprendre ou vouloir faire partie de leur groupe. C’est pourquoi, celui qui méprisait la peinture, mais qui se servait des outils des peintres pour traduire l’esprit, se tourna plutôt vers l’onirisme, avec ses petites formes colorées à la Calder qu’on lui connait bien. S’il y décompose des guitares ou des constellations, ce que désirait l’artiste par-dessus tout était bien de ne se plier à aucune exigence. « Assassiner la peinture », du moins ses méthodes conventionnelles ; il aura créé pour cela jusqu’au bout, jusqu’à ses 90 ans, nous rappelle magnifiquement cette exposition retraçant son œuvre, sa vie.

With 150 masterpieces, this exhibition presents Joan Miro’s technical and stylistic evolution, during seventy years of creation.

> Découvrez en images l'exposition Joan Miró au Grand Palais

> L'exposition décryptée 


Vous aimerez aussi…

Capture d’écran 2021-09-27 144107
  • Vidéo
  • Contemporain

 Visite guidée de la nouvelle Bourse de Commerce : le prestigieux écrin de la Collection Pinault

Bourse de Commerce
Collections permanentes

C’était l’une des ouvertures les plus attendues de l’année, décalée à de nombreuses reprises et qui vient, enfin, d’ouvrir ses portes. La collection Pinault a opté pour un écrin de choix au cœur de Paris, dans le splendide Palais de la Bourse de Commerce. L’ambition était haute, créer un Palazzo Grassi à Paris.

Exposition-Cité de l'Histoire-2023 © Amaclio Productions © La Cité de l'Histoire
  • En famille
  • Classique

La Cité de l'Histoire : apprendre en s'amusant

Cité de l'Histoire
Jusqu'au 31 décembre 2023

La Cité de l'Histoire possède un seul but : faire aimer l'Histoire. Grâce à son expo au parcours immersif, technologique et ludique, apprenez en vous amusant.

Exposition-Lynne Cohen-Centre Pompidou-Lynne Cohen, Classroom, 1993
  • Photo
  • Contemporain

Exposition Lynne Cohen et Marina Gadonneix au Centre Pompidou : des espaces connectés

Centre Pompidou
Du 12 avril au 28 août 2023

Retrouvez l'exposition de Lynne Cohen et Marina Gadonneix au centre Pompidou. Dans ce face à face, les deux artistes abordent la notion d'espace et de volume.

Exposition-L'argent dans l'art-Monnaie de Paris-Salvador Dali, Avida Dollars, 1954
  • Incontournable
  • Classique

Exposition L'Argent dans l'Art à la Monnaie de Paris : les artistes face à l'avarice

Musée de la Monnaie de Paris
Du 30 mars au 24 septembre 2023

Le mythe de l’artiste se veut déconnecté de toute préoccupation financière. L’artiste, le vrai, est un passionné, qui exerce sa création en toute liberté, seulement motivé par une nécessité…