fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

Mondes Tsiganes

Du 13 mars au 26 août 2018 -
Musée de l'histoire de l'Immigration //

  • Jack Delano, Un groupe d'enfants tsiganes, Etats-Unis, Maryland, mai 1940
  • Jacques Léonard, Indalencio et La Anika, la veille de la Saint-Jean à la Bodéga
  • Mathieu Pernit, Ana, Paris, 2011
  • André Kertész, Famille de gitans près de la porte de Vanves
  • Auteur inconnu (photographe de l'armée), Camp de concentration des Nomades de Crest (Drôme), Nomades au concert, janvier 1916, tirage, 13X18 cm
  • Auteur inconnu (photographe de police judiciaire), Portraits face profil réalisés en 1908, M. Lopez, négatifs sur verre, 9 × 12 cm
  • Auteur inconnu, Un groupe de Nomades détenus au camp de Linas-Montlhéry, entre novembre 1940 et avril 1942, tirage d’époque 9x6 cm
  • Emile Savitry, Django Reinhardt et son fils Babik à l’âge de huit mois,Paris, 1945, film négatif, 6x6cm
  • Famille Gorgan, Arles, 1995
  • François Kollar, Tsigane, Saintes-Maries-de-la-Mer, 1939
  • Friedel Bohny Reiter, Vues du camp de Rivesaltes et portraits d’internés, double page issu de l’album photographique De mon travail au camp de Rivesaltes, 12 novembre 1941 -25 novembre 1942
  • Giovanni et sa famille, Arles, 2015
  • Jacques Léonard, La Uta au quartier de Montjuïc, Barcelone, 1968
  • Johny et Vanessa, 1995-1997
  • L’Amour est enfant de Bohème », Voilà, n°352, 17 décembre 1937
  • Marcelle Vallet, Jeune femme descendant du bus, Boulevard de ceinture, Tsiganes chaudronniers, années 1960, film négatif 6x6cm
  • Marcelle Vallet, Portrait de Zanco en pied, Boulevard de ceinture, Tsiganes chaudronniers, années 1960, film négatif 6x6cm
  • Mickaël, Arles, 2012
  • Sans titre (Johny) 1995-1997
  • Sans titre (Jonathan) 1995-1997
  • Sans titre, Vanessa, Arles, 2015
  • Vanessa, Johny et Priscilla, 2001

 

Nomades et fiers

Les Gens du Voyage voilà comment on appelle avec politesse mais aussi poésie ces communautés qui ont décidé de vivre là où le vent les mène. Car cette appellation administrative englobe des communautés aussi nombreuses que différentes. Roms, Manouches, Kalé-Gitan, Tsiganes etc… , selon leurs origines, leur langue et leur mode de vie les noms diffèrent.  Une seule chose les unit : le goût de la liberté. Mais refuser la sédentarité c’est aussi accepter certaines contraintes liées au voyage perpétuel. Le monde n’est après tout pas tout noir ou tout blanc. De ces déplacements incessants naît a fortiori un esprit communautaire puissant. Les différentes familles qui voyagent ensemble tel un « village escargot » créent finalement d’une certaine manière une seule et même grande famille. Les enfants suivent leurs parents dans le travail et les tâches domestiques dès le plus jeune âge leur apportant ainsi une maturité précoce. Cette exposition tâche de démystifier des communautés trop souvent décriées sans véritables raisons grâce à différentes séries de photographies pour la plupart d’époque. Les aspects anthropologiques et historiques de l’étude ne sont pas laissés de côté même si le sentiment de fascination domine largement.

These communities are as numerous as they are different : Roma, Manouche, Kale-Gitan, Gypsies etc. One thing unites them : the taste of freedom.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Arts in the City YouTube