AUBUSSON // La Cité tisse Tolkien

Cité internationale de la tapisserie
Du 1er février au 31 décembre 2018

Jusqu'au 31 décembre 2018 -
Cité internationale de la tapisserie // 

  • Atelier de tissage
  • Atelier tissage
  • Atelier tissage
  • Toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft Elves"
  • Toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft Elves"
  • Détail de la toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves"
  • Détail de la toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves"
  • Détail de la toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves"
  • Détail de la toile "Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves"
  • briefing-carton-tolkien-AtelierA2-cartonniere
  • Carton Tolkien
  • Carton Tolkien
  • Carton Tolkien
  • Echantillon tapisserie Tolkien
  • Espace Tolkien
  • Tolkien travail preparatoire au tissage

 

Ici, la tapisserie revendique sa jeunesse. Place à l’exploration de l’œuvre graphique de J.R.R. Tolkien, le célèbre auteur du "Seigneur des
Anneaux", la plus grande saga littéraire du XXe siècle. Car Tolkien était aussi bon écrivain qu’artiste, lui qui s’est épris du dessin et de la peinture depuis son enfance et jusqu’à la fin de sa vie. Le concept a de quoi intriguer et pour cause, on ne s’attend pas à se plonger dans l’univers de la Terre du Milieu en venant à la Cité internationale de la tapisserie. Pourtant, c’est bien le cas : depuis quelques mois, on peut y admirer l’unique tapisserie créée d’après l’œuvre originale du père de Bilbo Le Hobbit, baptisée Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves. Cette impressionnante réalisation est née au terme de quatre mois de travail, grâce aux efforts conjugués de trois artisans. Elle sera suivie de deux autres créations à l’automne prochain : la Halls of Manwë, autrement dit le sommet sacré du Taniquetil, la montagne la plus élevée de la mythologie de Tolkien, et Glorund sets forth to seek Tùrin. Au total, 14 œuvres s’apprêtent à relever un défi de taille : former une tenture narrative parmi les plus célèbres du monde, grâce au partenariat établi avec le Tolkien Estate. Une opération qui rétablira un lien effiloché entre la littérature et la tapisserie depuis la fin du XVIIIe siècle. Faites donc ce détour pour admirer des tapisseries reconnues par l’UNESCO au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.