La Haye
La Haye

DEAUVILLE // Planche(s) contact

Du 20 octobre au 25 novembre 2018 -
Plusieurs Lieux à Deauville //

  • © Alexandre Chamelat
  • © Alexandre Chamelat
  • © Alexandre Chamelat
  • Camille et Michel-HERMANT
  • © Franck Hedin
  • © Franck Hedin
  • Résidence Deauville
  • Résidence Deauville
  • Résidence Deauvile
  • © Hugo Vouhé
  • © Hugo Vouhé
  • © Hugo Vouhé
  • © Isabel Muñoz
  • © Isabel Muñoz
  • © Isabel Muñoz
  • © Isabelle Chapuis
  • © Isabelle Chapuis
  • © Isabelle Chapuis
  • © Liz Hingley
  • © Mireia Ferron
  • © Mireia Ferron
  • © Mireia Ferron
  • © Pierre Cattoni
  • © Pierre Cattoni
  • © Roger Schall
  • © Roger Schall
  • © Roger Schall
  • © Samuel Lebon
  • © Samuel Lebon
  • © Samuel Lebon
  • © Vincent Delerm
  • © Vincent Delerm
  • © Vincent Delerm
  • © Yusuf Sevincli
  • © Yusuf Sevincli,
  • © Yusuf Sevincli,

 

Quand la célèbre ville de la Côte Fleurie s’offre en sujet aux objectifs d’artistes talentueux, cela donne des clichés aussi hétéroclites qu’originaux. Pour sa neuvième édition, le festival de créations photographiques Planche(s) Contact donne à voir une nouvelle facette de Deauville, inscrite dans les souvenirs d’enfance de beaucoup d’entre nous, mais qui se réinvente sans cesse, le temps d’un mois dédié à la photographie. Vincent Delerm en premier, invité pour une carte blanche, puise dans sa mémoire pour capturer une vision inédite de cette ville, qui devient « une fête ». Des photographies vintages du magazine Vu s’exposent quant à elles sur la plage, à l’endroit même où ces sujets ont dû fouler le sable dans les années 50. D’autres s’inspirent justement de la minéralité du lieu, des teintes claires du bord de mer, du sel sur la peau des baigneurs revigorés, tandis que certains révèlent la réalité sociale et humaine, saisissant les corps des enfants ou les plus vieillissants. Au total ce sont donc treize artistes qui explorent par ce médium de l’instantanéité, une Normandie tour à tour, poétique, romantique, artistique, historique, mais toujours et unanimement, sublime. Ou comment l’art peut redéfinir l’identité d’une ville cent fois fantasmée.

Plusieurs lieux à Deauville
Du 20 octobre au 25 novembre 2018
Deauville, 14800
Entrée libre
Plus d'infos ici



La Haye