Actu - Murakami et Kusama visés par des escrocs...

Deux grands artistes japonais ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que des escrocs avaient organisé en Chine des expositions non officielles mettant en scène des contrefaçons de leurs œuvres ! //

  • Murakami © Fondation Louis Vuitton et Martin Raphaël Martiq
  • Kusama, (c) Magnolia Pictures

 

Incroyable : on vient d’apprendre qu’en Chine, plusieurs expositions mettant en scène des œuvres des deux artistes japonais mondialement connus, Yayoi Kusama et Takeshi Murakami, étaient en fait des escroqueries ! Ces expositions étaient pour la plupart gratuites, sauf une dont le billet d’entrée était d’environ dix euros, et exposaient en fait des copies... Les organisateurs n’avaient pas froid aux yeux, puisque la fausse exposition s’est déplacée dans pas moins de six villes chinoises au printemps 2018. Il y a quelques semaines, au mois d’octobre, une exposition avait même été fermée dans la mégalopole de Shanghaï après avoir reçu un avertissement écrit des avocats de Kusama. Affaire à suivre…


Vous aimerez aussi…

Tous droits réservés
  • Actu
  • Gratuit

Bon plan- La Maison de Balzac à Paris rouvre enfin ses portes

Maison de Balzac
Collections permanentes

Soyez Honoré, la maison de Balzac rouvre enfin ses portes dans le 16ème arrondissement de Paris !

© David Stjernholm courtesy of the Kunsthal Charlottenborg, Copenhagen.
  • Actu
  • Scandale

Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation. 

© Creapills
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Le Lac des Cygnes à 10 000 mètres d'altitude

Assister à un ballet dans un avion ? C'est la chance que des passagers d'un vol Air France en partance de Shangaï pour Paris ont eue. 

©Christie's
  • Actu
  • Scandale

Actu - Toutânkhamon aux enchères relance le débat sur la restitution des oeuvres

La très célèbre maison de vente Christie’s fait encore parler d’elle en mettant aux enchères ce jeudi à Londres un objet représentant le dieu Amon sous l’apparence de Toutânkhamon, ce malgré les foudres du Caire.