Esther Teichmann

Galerie les Filles du Calvaire
Du 12 avril au 11 mai 2019

Du 12 avril au 11 mai 2019 -
Galerie Les Filles du Calvaire //

  • Untitled On sleeping and Drowing, 2018
  • Untitled, on sleeping and Drawing
  • Untitled, On sleeping and Drowing, 2018

 

Les photographies et autres installations artistiques d’Esther Teichmann témoignent de l’influence du romantisme allemand et du cinéma sur son œuvre. Par l’utilisation de grands fonds photographiques repeints, les murs deviennent des grottes qui portent des images de femmes endormies, de ciels et de curieux cyanotypes d’algues. La présence de la grotte se réfère chez elle à l’intériorité et la méditation. Un lieu de retrait où la femme est nymphe ou mère, endormie et rêveuse. La nature est omniprésente, et cela n’a rien d’étonnant pour une artiste ayant grandi dans le sud de l’Allemagne, entourée de lacs, de rivières et de grandes forêts. Esther Teichmann puise son inspiration dans la force et la beauté transcendantale de la nature. Ses modèles rejouent des scènes issues de souvenirs d’enfance, rythmés par les baignades sauvages, les canoës et les nuits d’orage sous les tentes. Mais la nature est surtout pour elle le reflet de l’âme, une subtile dialectique entre le dehors et le dedans. Le parcours qui alterne entre image et cinéma dans une scénographie singulière, est comme l’écriture d’un rêve, entre le sommeil et l’abandon total.

Esther Teichmann's photographs and other artistic installations show the influence of German Romanticism and cinema on her work.


Expo précédente

Expo suivante