Rodez - Le siècle Soulages

Musée Soulages Rodez
Du 1er janvier au 31 décembre 2019

  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier
  • Vue de l'exposition Pierre Soulages, oeuvres sur papier

 

Il fêtera en décembre ses 100 bougies. Le peintre du noir et de la lumière est l’une des figures françaises contemporaines les plus incontournables au monde. Il est d’ailleurs tout aussi rare d’avoir un musée dédié à un artiste encore vivant. Pour avoir le meilleur aperçu qu’il soit de son art, il faut donc se rendre à Rodez, ville natale du peintre : « C’est ici que mes goûts se sont formés ». Pierre Soulages évoque la cathédrale, les statues-menhirs du musée Fenaille, l’abbatiale de Conques, les arbres dénudés des Causses, la précision des gestes des artisans qui peuplaient la rue de son enfance, les couleurs des pierres, les méandres du bois et des ciels brouillés... Il retient de cette aspiration la simplification par la puissance élémentaire. Ses toiles sont composées de larges tracés bruns, témoignant de son attirance pour les compositions charpentées. Figure majeure de l’abstraction, il invente en 1979 l’Outrenoir, couleur qui lui permet d’obtenir des nuances de gris à partir de la brillance perceptible dans le relief de la peinture. De l’ombre surgit la lumière et ses contrastes, qui apparaissent au gré de nos déplacements, et semblent situer Soulages à l’opposé des monochromes
traditionnels.