Scandale - Une oeuvre inspirée de Me too déclenche la polémique

Lors de la grande foire internationale Art Basel qui se tient chaque année à Bâle, une artiste a créé la polémique avec son oeuvre faisant directement référence à Me too.

Cette oeuvre ? Une juxtaposition de noms d'hommes connus correspondant à tous ceux ayant été accusés d'harcèlement sexuel après Harvey Weinstein à l'automne 2017, de Donald Trump à Bill Clinton, en passant par des juges de la Cour Suprême, des journalistes, des artistes,...

C'est l'Américaine Andrea Bowers qui en a eu l'idée. L'artiste de 54 ans est une féministe engagée. Sur cette fresque au fond rouge, elle énonce, de manière exhaustive, le nom de l'accusé, sa profession suivie souvent d'une photo et d'une chronologie retraçant ses prises de parole depuis son accusation.

 

4

Mais pourquoi cette oeuvre, nommée Open Secrets, a-t-elle déclenché une polémique alors qu'elle ne fait que répertorier les différentes accusations ayant eu lieu ces deux dernières années ? 

D'une part, Art Basel est une foire réunissant des personnes faisant partie des plus riches du monde et bien souvent celles-ci sont proches des accusés... Il n'a donc pas été facile pour Andrea Bowers d'exposer cette installation.

Mais contrairement à ce qu'on aurait pu penser, les critiques ne viennent pas des accusés. Une des victimes, la journaliste Helen Donahue a vivement critiqué Andrea Bowers sur Twitter car elle ne lui a pas demandé son consentement avant d'exposer ses photos... Les clichés représentent son corps tuméfié suite à l'agression qu'elle a subie par Michel Hafford en 2017. Elle les avait à l'époque publiés sur son compte Twitter afin de prouver ses accusations. Les quatre photographies en question ont immédiatement été retirées de l'installation par l'artiste, qui s'est excusée d'avoir oublié de demander l'autorisation à Helen Donahue.


Vous aimerez aussi…

Huevos-Faberge
  • Actu
  • Scandale

Russie : de faux œufs Fabergé exposés au musée de l'Ermitage ?

Nouvelle polémique en Russie : un marchand d'art londonien a pointé du doigt une exposition du musée de l'Ermitage qui présenterait de nombreuses contre-façons du maître joaillier Fabergé, connu pour ses oeufs inestimables.

©AFP / GEOFF CADDICK
  • Actu
  • Scandale

Un nouveau Banksy réalisé à Bristol pour la St-Valentin a été vandalisé

Banksy a encore frappé ! Le célèbre artiste anonyme dévoile une nouvelle œuvre à l’occasion de la Saint-Valentin. Une création street-art réalisée sur un mur du sud-ouest de l’Angleterre à Bristol.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.

DALI-Profil-of-time-Bronze-738x1024
  • Actu
  • Scandale

Dix sculptures de Salvador Dali volées dans une galerie à Stockholm

Inédit ! 10 œuvres du célèbre Salvador Dali estimées entre 20 000 et 50 000 euros ont été dérobées. Un cambriolage orchestré ce jeudi, à l’aube, au sein d’une galerie à Stockholm.