Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation.

En 2017, le concessionnaire avait publié dans son journal et sur sa page Internet une photo d'un nouveau modèle de Polo garé devant une installation d'Ai Weiwei à Copenhague. Le peintre, sculpteur et plasticien avait annoncé en mars porter plainte.

L'oeuvre en question s'intitulait Soleil Levant et était composée de 3500 gilets de sauvetage de migrants arrivés à Lesbos entre 2015 et 2016, déposés devant le musée de Charlottenborg. Pas grand chose à voir avec la promotion d'une voiture...Le concessionnaire a donc été condamné à payer 200 000 € pour utilisation frauduleuse et 30 000 € de dommages.

  • Soleil Levant
  • Ai-Wei-Wei-life-jackets-Soleil-Levant
  • soleil-levant-ai-weiwei-file
  • ai-wei-wei-life-jackets
  • ai-weiwei-vw-lead
  • Soleil Levant Ai Weiwei

 


Vous aimerez aussi…

©Centre Pompidou
  • En famille
  • À la maison

Mon Œil : une web-série pour les enfants signée le Centre Pompidou

Avis à tous les jeunes curieux ! Le Centre Pompidou vient à la rescousse de votre ennui, vous savez celui qui vous fait tourner en rond et qui vous met le moral dans les chaussettes ?

© Rob Stothard / Getty Images.
  • Actu
  • Découverte

Vantablack : le noir obscur de l’artiste Anish Kapoor

L’artiste plasticien britannique, Anish Kapoor se fera une joie de dévoiler au monde entier lors de la Biennale de Venise de l’année prochaine, ses premières sculptures Vantablack.

@Jacques Demarthon / AFP
  • Actu

Le ministère de la Culture lance une action #CultureChezNous

L’annonce est tombée ! Hier, le ministère de la culture a lancé l’opération #CultureChezNous. Le principe ? Continuer d’apprécier les biens faits de la culture de chez soi.

©Art Basel
  • Actu
  • Numérique

Art Basel remplace les salons par des salles de visionnement en ligne

C’est une première ! Suite à l’annulation du salon Art Basel de Hong Kong 2020, la manifestation d’art contemporain est finalement transformée en salle de visionnement en ligne.