Guise - Georges Fessy et la photographie

Familistère de Guise
Jusqu'au 13 octobre 2019

  • Quartier de la défense
  • Saline royale d'arc et Senans
  • Onyx Myrto Vitart architecte pour Jean Nouvel et associés
  • Danielle
  • Pot à bouquet en cristal collection particulière
  • Un cuisinier à New York
  • Eglise Saint Louis des Invalides à Paris Jules Hardouin Ma,sart architecte

 

Georges Fessy, ou l’art de capturer l’architecture et tout ce qui gravite autour d’elle.

Du bâtiment jusqu’aux natures mortes et vivantes, rien n’échappe à l’œil de ce photographe lyonnais qui a, pour sûr, été influencé par la diversité des milieux pour lesquels il a travaillé. De la publicité à l’industrie, en passant par la mode et les objets d'art avant de se spécialiser dans l'architecture contemporaine et le patrimoine monumental, impossible de passer à côté de cette expérience polychrome dans les quelques 100 photographies de l’exposition.

Face à ses œuvres, une étrange sensation nous envahit : les bâtiments semblent prendre vie, s’incarner dans des compositions saisissantes et puissantes, telles des natures mortes bien vivantes. Qui eût cru pouvoir un jour redécouvrir ainsi ces monuments d’architecture – ces masses que notre œil peut pourtant regarder sous toutes les coutures – transfigurées par l’objectif du photographe, presque méconnaissables, toujours éminemment poétiques. Arrêtez-vous un instant et observez ses prises de vues frontales d’une simplicité presque caricaturale ; le décor semble s’effacer au profit des volumes architecturaux.

Sommes-nous dans un songe ? Les paysages deviennent inquiétants, on observe des portraits raffinés d’objets d’art, de personnes ou encore des images publicitaires ironiques. Cette belle rétrospective révèle l’art de mettre en mouvement et d’humaniser des espaces statiques.


Vous aimerez aussi…

Visite de presse Exposition de Vincent Bioulès
  • Contemporain
  • Incontournable

Montpellier - Vincent Bioulès, chemins de traverse

Musée Fabre
Jusqu'au 6 octobre 2019

Vincent Bioulès est l’un des acteurs incontournables de la peinture contemporaine, le fondateur du groupe « Supports / Surfaces » qui accordait plus d’importance au geste créatif qu’au sujet de l’œuvre, et l’une des figures majeures du retour à la figuration en peinture dans les années 1970.

Yves Saint Laurent, première planche originale de La Vilaine Lulu, intitulée Lulu au zoo, 1956. © Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent Paris
  • Dessin
  • Mode

Angoulême - Mode et bande dessinée

Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Jusqu'au 5 janvier 2020

Une idée géniale de la Cité internationale de la Bande Dessinée d’Angoulême – reconnue par le prestigieux label d’intérêt national du Ministère de la Culture – qui décide d’explorer les relations entre mode et BD.

Pierre Buraglio, Esper lucat, Warden's hand, Stalag VII, 1987
  • En amoureux
  • Contemporain

Saint-Etienne - Pierre Buraglio

Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole
Jusqu'au 22 septembre 2019

Refusant le tableau de chevalet au profit d’une image constituée de multiples couches, Pierre Buraglio est un artiste du support et de la matière.

© tous droits réservés photo Patrice Schmidt
  • Classique

Giverny - Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé

Musée des impressionnismes - Giverny
Jusqu'au 11 octobre 2019

A l’occasion de ses 10 ans, le Musée des Impressionnismes Giverny a choisi d’inviter un peintre nabi, Ker Xavier-Roussel, moins célèbre que ses camarades Pierre Bonnard, Maurice Denis ou encore Edouard Vuillard, fondateur du courant.