* Exposition Erwin Wurm à la Maison Européenne de la Photographie

Maison Européenne de la Photographie
Jusqu'au 30 septembre 2020

  • Erwin Wurm, sans titre
  • Erwin Wurm, Künstler des Jahres, 2007
  • Erwin Wurm, One Minute Sculpture, 1997
  • Erwin Wurm, Sunrise, 1999-2006
  • Erwin Wurm, Villa Le Lac, 2018
  • Erwin Wurm, sans titre
  • Erwin Wurm, sans titre
  • Erwin Wurm, sans titre

 

8

La sculpture dans tous les sens 

Une femme en minijupe qui urine debout, dans un salon, au milieu de convives qui ne remarquent absolument rien. Un « vrai » hot-dog avec un chiot pris en étau entre deux petits pains. Ou encore un homme qui plonge sa tête dans le décolleté d’une femme au beau milieu d’un restaurant. Voilà quelques-unes des photos franchement bizarres que vous pourrez observer à la Maison Européenne de la Photographie dans l’exposition rétrospective consacrée à Erwin Wurm.

Cet artiste autrichien inclassable nourrit depuis les années 1990 une œuvre complexe et conceptuelle, mêlant sculpture, performances, vidéo, dessin et photographie. Sa carrière est retracée ici à travers 200 tirages qui documentent ses performances déjantées, à la fois espiègles, burlesques et absurdes. Ses sculptures hybrides – sculptures performatives, sculptures photographiques, sculptures textuelles, sculptures vidéo et même sculptures « à boire » – interrogent notre relation au corps avec humour et cynisme.

Ses œuvres forment une sorte de journal intime visuel dans lequel l’artiste se met en scène avec dérision. Avec ses « One-Minute Sculptures », il invite même les visiteurs à se transformer en sculptures vivantes en suivant ses instructions. Un, deux, trois : figez-vous !

Erwin Wurm may be the weirdest Austrian contemporary artists. His sculptures mixing photo, performance and video question our relationship to body with humor and derision.