* Chourouk Hriech « … et des échelles pour les oiseaux » à la Galerie Anne Sarah Bénichou

Galerie Anne Sarah Bénichou
Du 16 mai au 18 juillet 2020

  • Chourouk Hriech "Illusion of you #2", 2020
  • Chourouk Hriech "A day to draw #1", 2019
  • Chourouk Hriech "Les oiseaux dans ma tête #12", 2020

 

3

Ouvrez la cage aux oiseaux

La période de confinement a favorisé le retour de la faune dans nos villes, notamment celui des oiseaux, dont le chant rythme à nouveau nos journées, entraînant chez certaines personnes un soudain accès de curiosité pour l’ornithologie. Si c’est votre cas, les dessins colorés consacrés aux oiseaux de l’artiste Chourouk Hriech ne devraient pas vous laisser insensibles.

Mais ne vous attendez pas pour autant à découvrir une encyclopédie naturelle illustrée par des planches exactes mais froides où sont soigneusement consignées les différentes espèces. Si Chourouk Hriech a souvent recours à l’observation pour dessiner ces oiseaux, elle puise également largement dans son imagination pour donner forme à ces créatures colorées.

Dans l’exposition « … et des échelles pour les oiseaux », l’artiste interroge notre rapport à l’environnement à travers des paysages fantasmés empreints d’onirisme. Réalisées à l’aquarelle, aux crayons de couleurs à l’encre de chine, ses œuvres japonisantes nous entraînent dans un monde flottant où se mélangent des figures florales, animales et géométriques dans un travail où l’ornement décoratif épouse la peinture rupestre. Ses intérieurs stylisés revisitent avec talent la tradition de l’estampe japonaise, empreintes ici d’un certain onirisme, comme sur ce dessin où un oiseau s’échappe à tire d’ailes d’un kimono.

Le saviez-vous ?

C’est au milieu du XIXème siècle que les artistes occidentaux découvrent l’art japonais. L’influence exercé par ce dernier sur des artistes comme Monet, Whistler et Tissot, séduits par les formes simplifiées et les lignes sinueuses des estampes, conduit même la critique à parler de courant « japoniste », très à la mode jusqu’au début du XXème siècle.

GALERIE ANNE SARAH BENICHOU
Du 16 mai au 18 juillet 2020

45 rue Chapon, 75003 - M° Arts et métiers (3,11) - Du mar. au sam. 11h-19h - Entrée libre