Scandale - Le Salvator Mundi ne serait pas de Léonard de Vinci ?

Mundi ou Mensonge ? //

Scandale dans la sphère du monde de l'art ! Vous vous souvenez sûrement de ce tableau qui avait été vendu pour la somme mirobolante de 450 millions de dollars ? Actuellement au Louvre Abu Dhabi, il doit être présenté au Louvre en 2019. Le célèbre Salvator Mundi ne serait pas un tableau du maître Léonard de Vinci selon l'expert britannique Matthew Landrus. D'après lui, le tableau le plus cher de l'Histoire aurait été peint par Bernardino Luini, un inconnu qui assistait Da Vinci dans ses travaux. L'élève aurait-il dépassé le maître ? En tout cas, pour Landrus, ce serait bel et bien le cas : en comparant les différentes œuvres de Bernardino Luini, il est évident que ce dernier est l'auteur de la peinture.
Pour l'instant, rien n'a été approuvé par nul autre que l'expert britannique. Et pour cause ! Si l'oeuvre s’avérait ne pas être du maître De Vinci, son coût aurait été bien moindre. Une affaire à suivre !


Vous aimerez aussi…

Banksy, Morons, 2006
  • Actu
  • Scandale

Un Banksy brûlé et transformé en toile numérique

Brûlée dans une vidéo postée sur Youtube, la toile Morons (2006) de Banksy est mise en vente sous sa forme numérique. Une oeuvre de plus dans l'univers de la blockchain et du crypto-art.

Installation diplômes universitaires Grand Central 2
  • Actu
  • Scandale

L’œuvre la plus chère au monde n’est pas celle que vous croyez !

Des millions de diplômes universitaires américains sont devenus l'œuvre d'art la plus chère jamais estimée. Exposée au Vanderbilt Hall de la gare de Grand Central de New York, l'installation dénonce le coût extrêmement élevé des études supérieures aux Etats-Unis.

Crédits Wikipédia, libre de droits
  • Actu
  • Scandale

Grecs versus Britanniques : la guerre est déclarée pour les marbres du Parthénon

Le torchon brûle entre les Grecs et les Britanniques au sujet d'oeuvres historiques, les marbres du Parthénon, des fresques mythiques enlevées par Lord Elgin, ambassadeur britannique à la cour ottomane au début du XIXème siècle. Ces frises antiques sont aujourd'hui exposées au British Museum et la Grèce manifeste son désir de les récupérer depuis des années.

©AFP / Khaled DESOUKI
  • Actu
  • Scandale

Du nouveau au sujet du vol d’antiquités en Égypte : le frère d’un ex-ministre égyptien condamné

En 2017, le scandale éclate ! La police italienne met la main sur un conteneur en provenance d’Alexandrie, rempli d’antiquités égyptiennes : poteries, sarcophage orné de bois, pièces d’or, masques de momies, figurines miniatures et diverses céramiques.